ForumAmi

Bonjour, je m'appelle Cinfonie
Bienvenue sur mon forum



Inscris-toi et rejoins-nous
ForumAmi est un forum GRATUIT
francophone, laïque et apolitique de détente et de discussions amicales
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Ephéméride du jour
- Sem.
ceci n'est pas une pub

1 clic = 1 animal sauvé
Statistiques
Nous avons 272 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est oldman

Nos membres ont posté un total de 44920 messages dans 4653 sujets

"Un Village français": clap de fin pour la "grande épopée" de France 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Un Village français": clap de fin pour la "grande épopée" de France 3

Message par Aube le Mer 2 Aoû - 13:34


Une lettre, un homme qui tombe et... le clap de fin. "Un Village français", saga historique populaire qui tient en haleine plusieurs millions de téléspectateurs sur France 3 depuis 2009, vient de vivre son "704e et ultime jour de tournage".

L'heure est venue de la scène finale: le réalisateur Jean-Philippe Amar dirige de sa voix grave Robin Renucci, incarnant Daniel Larcher, maire du "Village" de Villeneuve, et Fabrizio Rongione (qui joue le frère du maire), piliers de la série, avec Audrey Fleurot, Emmanuelle Bach et Thierry Godard.

Robin Renucci a été grimé en vieil homme, à l'allure grisâtre, chevelure blanche et clairsemée, visage ridé. Sa métamorphose a requis cinq heures de travail.

Mains tremblantes, il se saisit d'une lettre, la caméra se penche sur son épaule pour lire avec lui. Il se redresse, porte sa main à la poitrine, chancèle et bientôt s'écroule sur le tapis...

"C'est très étrange de se voir prendre 20 ans d'un coup", souligne le comédien, affirmant avoir "été conduit sur des territoires de jeu sensibles, profonds".

De cette série, Robin Renucci gardera le souvenir d'"intenses vibrations". "On était parti pour une grande épopée mais on ne pouvait pas savoir quelle serait sa réussite, si l'on irait au bout..."

L'acteur de 61 ans fait valoir "la rigueur" du récit de "l'Histoire avec un grand H". "Je fais partie de la génération à laquelle on a menti énormément avec le roman national dans les années 60", rappelle-t-il, "à l'école on nous racontait des mensonges, on faisait l'impasse sur la France qui avait conduit les juifs au Vél' d'Hiv".

Jean-Philippe Amar, qui réalise la série depuis la cinquième saison, confesse aussi un "petit pincement au coeur" au moment de quitter tous ces personnages qu'il a "adoré creuser, année après année." "C'était important pour moi de bien les quitter..."

source

Quel est ton avis ?
Avez-vous suivi cette émission ?
avatar
Aube
 
 


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum