ForumAmi

Bonjour, je m'appelle Cinfonie
Bienvenue sur mon forum

Nicolas Hulot enterre définitivement le pétrole et le gaz de schiste e 918440bloggif594fd30eb156fpng213x150

Inscris-toi et rejoins-nous
ForumAmi est un forum GRATUIT
francophone, laïque et apolitique de détente et de discussions amicales

Nicolas Hulot enterre définitivement le pétrole et le gaz de schiste e

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nicolas Hulot enterre définitivement le pétrole et le gaz de schiste e Empty Nicolas Hulot enterre définitivement le pétrole et le gaz de schiste e

Message par Invité le Mer 6 Sep - 14:05

Nicolas Hulot enterre définitivement le pétrole et le gaz de schiste e Nicola10
Nicolas Hulot le 29 août 2017 à Chavagne près de Rennes. Le ministre de la Transition écologique et solidaire présente ce mercredi son projet de loi visant à interdire la recherche et l'exploitation d'hydrocarbures d'ici 2040

Nicolas Hulot coupe les vannes. Ce mercredi, le ministre de la Transition écologique et solidaire vient lui-même présenter à la presse, à l'issue du Conseil des ministres, son premier "projet de loi mettant fin à la recherche et à l'exploration des hydrocarbures". Un texte "court et simple, que l'on voulait faire passer en priorité", assure-t-on dans l'entourage du ministre.

Point phare de la future loi Hulot (première étape du Plan Climat) dès la publication du texte "prévue pour la fin de l'année après une lecture accélérée au Parlement", précise le ministère, il ne sera plus possible d'obtenir de permis de recherche d'hydrocarbures sur le territoire national. "Plus de recherche, cela signifie plus d'autorisation d'exploitation dans la foulée", explique l'entourage du ministre qui s'est fixé comme objectif final la fin de l'exploitation des puits actuels d'ici 2040.

Tous les types d'hydrocarbures, qu'ils soient conventionnels ou non, sont concernés. Fini donc la possibilité d'exploiter un jour le tant décrié gaz de schiste. "À partir du moment où aucun permis d'exploration de gaz de schiste n'a été délivré à ce jour, aucune exploitation ne sera plus possible en France", assure le cabinet du ministre. C'est un coup dur pour la filière française qui plaçait beaucoup d'espoir dans la recherche de nouvelles solutions de recherche, afin de contourner l'interdiction actuelle du recours à la fracturation hydraulique.

En revanche, la fin des permis de recherche ne signifie pas pour autant la fin de l'exploitation. Si la production française d'hydrocarbure est très limitée (63 concessions en cours), 815 000 tonnes par an (soit 6 millions de barils), ce qui représente environ 1% de la consommation annuelle, les permis d'exploitation en cours seront respectés pour éviter tout risque de contentieux. "Les entreprises qui ont commencé la recherche pourront demander un permis d'exploitation. Et si ça débouche, elles pourront l'exploiter", précise l'entourage de Nicolas Hulot.

Quant aux permis en cours, ils pourront aussi faire l'objet d'une demande de renouvellement. Avec toutefois une limite, 2040, année de la fin de la production. Une date qui correspond à la fois à l'échéance fixée par Nicolas Hulot pour la fin de commercialisation des moteurs thermiques, et à "une moyenne des concessions déjà accordées, en général pour 25 ans", fait valoir le ministère.

Si les conséquences de ce texte devrait donc être très limitée en France métropolitaine, où quelques puits, notamment en région parisienne sont aujourd'hui exploités, elle met le hola sur la recherche, en Guyane notamment. Les pétroliers avaient en effet beaucoup d'espoirs de trouver de l'or noir au large du département d'outre-mer, voisin du Venezuela, pays qui possède l'une des plus importantes réserves de brut au monde

source

Quel est ton avis ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum