ForumAmi2

Forum GRATUIT francophone de détente et de discussions amicales
 
AccueilS'enregistrerConnexion
ForumAmi

Bonjour, je m'appelle Cinfonie
Bienvenue sur mon forum



Inscris-toi et rejoins-nous
ForumAmi est un forum GRATUIT
francophone, laïque et apolitique de détente et de discussions amicales
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Ephéméride du jour
- Sem.
ceci n'est pas une pub

1 clic = 1 animal sauvé
Statistiques
Nous avons 272 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est oldman

Nos membres ont posté un total de 45081 messages dans 4679 sujets
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.



    Partagez | 
     

     Thaïlande: comment les plongeurs ont sauvé huit enfants

    Aller en bas 
    AuteurMessage
    Aube
     
     
    avatar


    MessageSujet: Thaïlande: comment les plongeurs ont sauvé huit enfants    Mar 10 Juil - 12:38

    Encore une bonne nouvelle. Les sauveteurs ont évacué, lundi en fin de journée, quatre autres jeunes footballeurs coincés dans une grotte inondée de Thuam Luang, dans le nord de la Thaïlande. Les plongeurs d'élite avaient déjà extrait quatre garçons dimanche 9 juin. Il restait lundi soir cinq personnes à sauver : quatre enfants et leur entraîneur de 25 ans.

    "Deux jours, huit sangliers sauvages", écrivaient lundi soir les commandos de marine thaïlandais sur leur page Facebook, en référence au nom de l'équipe de football des enfants, les "Sangliers sauvages".

    Entrés dans la grotte le 23 juin dernier, les jeunes joueurs ont été rapidement bloqués par d'importantes pluies de mousson qui ont inondé une partie du réseau souterrain. Ils ont trouvé refuge sur un promontoire, à plus de quatre kilomètres de l'entrée de la grotte. Pour rentrer, il leur fallait traverser un long parcours tortueux, marqué par des portions inondées et étroites.

    L'opération relève presque du miracle tant les difficultés sont nombreuses. Outre les embûches le long du parcours de plongée, la situation est compliquée par le fait qu'une bonne partie des enfants ne savent pas nager ou utiliser du matériel de plongée. Un ancien plongeur d'une unité d'élite de la marine thaïlandaise, Samarn Poonan, 38 ans, y a laissé la vie, témoignant de la très grande difficulté de l'entreprise, même pour des professionnels.

    L'homme de 38 ans est mort après avoir installé des réservoirs d'oxygène le long d'une voie de sortie potentielle. "Il n'avait plus assez d'oxygène pour lui-même", a expliqué le commandant de son unité. L'aller-retour entre le camp de base des secouristes, à l'intérieur de la grotte, et la cavité où se trouvent les enfants, prend en effet une dizaine d'heures, ce qui oblige les équipes de plongeurs à installer des bouteilles d'oxygène le long du parcours.

    Le manque d'espace ajoute aussi à la complexité des opérations. Certains passages sont hauts d'un mètre à peine et la section la plus étroite ne dépasse pas une quarantaine de centimètres, obligeant les plongeurs à détacher les bouteilles d'oxygène de leur avant de s'y faufiler : un véritable cauchemar pour la cellule de crise.

    Pour mener à bien la mission, Elon Musk suggérait la création d'un tunnel voire l'utilisation de très petits sous-marins. Les sauveteurs ont préféré insérer un tuyau de plusieurs kilomètres de long afin d'acheminer de l'oxygène - qui commençait à manquer - jusque dans la poche où le groupe s'est réfugié. Ils se battent contre la montre alors que de nouvelles précipitations sont attendues dans les jours qui viennent, ce qui pourrait totalement inonder la grotte.

    près leur sauvetage, les huit garçons ont été rapidement hospitalisés et "tenus à l'écart" de leurs parents pour éviter toute contamination, vu leur état de faiblesse. Les médecins envisagent de permettre aux familles de leur rendre visite, mais séparés par une vitre, ont expliqué les autorités.



    Photo non datée, publiée le 7 juillet 2018 par l'armée royale thailandaise, montrant l'entrée de la grotte Tham Luang où sont bloqués des enfants depuis plusieurs jours.

    afp.com/Handout
    Après avoir sauvé quatre garçons dimanche, les plongeurs-sauveteurs ont réussi à en évacuer quatre de plus lundi.

    Encore une bonne nouvelle. Les sauveteurs ont évacué, lundi en fin de journée, quatre autres jeunes footballeurs coincés dans une grotte inondée de Thuam Luang, dans le nord de la Thaïlande. Les plongeurs d'élite avaient déjà extrait quatre garçons dimanche 9 juin. Il restait lundi soir cinq personnes à sauver : quatre enfants et leur entraîneur de 25 ans.

    "Deux jours, huit sangliers sauvages", écrivaient lundi soir les commandos de marine thaïlandais sur leur page Facebook, en référence au nom de l'équipe de football des enfants, les "Sangliers sauvages".
    L'un des garçon coincés dans la grotte Thuam Luang accueille l'un des sauveteurs, ici le 3 juillet 2018.

    L'un des garçon coincés dans la grotte Thuam Luang accueille l'un des sauveteurs, ici le 3 juillet 2018.

    Thai Navy Seal/Handout via REUTERS TV

    Entrés dans la grotte le 23 juin dernier, les jeunes joueurs ont été rapidement bloqués par d'importantes pluies de mousson qui ont inondé une partie du réseau souterrain. Ils ont trouvé refuge sur un promontoire, à plus de quatre kilomètres de l'entrée de la grotte. Pour rentrer, il leur fallait traverser un long parcours tortueux, marqué par des portions inondées et étroites.
    Des militaires thaïlandais se préparent à rentrer dans la grotte, ici le 5 juillet 2018.

    Des militaires thaïlandais se préparent à rentrer dans la grotte, ici le 5 juillet 2018.

    REUTERS/Athit Perawongmetha

    L'opération relève presque du miracle tant les difficultés sont nombreuses. Outre les embûches le long du parcours de plongée, la situation est compliquée par le fait qu'une bonne partie des enfants ne savent pas nager ou utiliser du matériel de plongée. Un ancien plongeur d'une unité d'élite de la marine thaïlandaise, Samarn Poonan, 38 ans, y a laissé la vie, témoignant de la très grande difficulté de l'entreprise, même pour des professionnels.
    Un passage large de 40 centimètres

    L'homme de 38 ans est mort après avoir installé des réservoirs d'oxygène le long d'une voie de sortie potentielle. "Il n'avait plus assez d'oxygène pour lui-même", a expliqué le commandant de son unité. L'aller-retour entre le camp de base des secouristes, à l'intérieur de la grotte, et la cavité où se trouvent les enfants, prend en effet une dizaine d'heures, ce qui oblige les équipes de plongeurs à installer des bouteilles d'oxygène le long du parcours.

    Le manque d'espace ajoute aussi à la complexité des opérations. Certains passages sont hauts d'un mètre à peine et la section la plus étroite ne dépasse pas une quarantaine de centimètres, obligeant les plongeurs à détacher les bouteilles d'oxygène de leur avant de s'y faufiler : un véritable cauchemar pour la cellule de crise.

    Pour mener à bien la mission, Elon Musk suggérait la création d'un tunnel voire l'utilisation de très petits sous-marins. Les sauveteurs ont préféré insérer un tuyau de plusieurs kilomètres de long afin d'acheminer de l'oxygène - qui commençait à manquer - jusque dans la poche où le groupe s'est réfugié. Ils se battent contre la montre alors que de nouvelles précipitations sont attendues dans les jours qui viennent, ce qui pourrait totalement inonder la grotte.

    Après leur sauvetage, les huit garçons ont été rapidement hospitalisés et "tenus à l'écart" de leurs parents pour éviter toute contamination, vu leur état de faiblesse. Les médecins envisagent de permettre aux familles de leur rendre visite, mais séparés par une vitre, ont expliqué les autorités.

    Les parents des derniers enfants encore prisonniers attendent à l'entrée de la grotte, espérant retrouver leurs bambins sains et saufs. "J'attends toujours ici à la grotte, je croise les doigts", a expliqué à l'AFP Supaluk Sompiengjai, la mère de Pheerapat, communément appelé par son surnom, "Night".


    source
    Revenir en haut Aller en bas
    Jean Luc
    administrateur
    avatar


    MessageSujet: Re: Thaïlande: comment les plongeurs ont sauvé huit enfants    Mar 10 Juil - 18:25

    Enfin ces enfants vont retrouver l'air libre. J'imagine l'angoisse que cela a du être pour les parents
    Revenir en haut Aller en bas
    Nougatine




    MessageSujet: Re: Thaïlande: comment les plongeurs ont sauvé huit enfants    Mar 10 Juil - 19:45

    Bravo à tous les intervenants
    Revenir en haut Aller en bas
    Aube
     
     
    avatar


    MessageSujet: Re: Thaïlande: comment les plongeurs ont sauvé huit enfants    Mer 11 Juil - 14:11

    L’audace a payé et les derniers membres de l’équipe de footballeurs des Cochons sauvages ont été extraits sains et saufs, mardi 10 juillet, des caves thaïlandaises où ils étaient bloqués depuis dix-sept jours. La semaine dernière, les responsables des secours envisageaient la possibilité de laisser les douze garçons âgés de 11 à 16 ans et leur entraîneur de 25 ans passer le reste de la mousson dans la grotte, le temps que les eaux baissent.

    Les secouristes se sont cependant résolus à tenter depuis dimanche une mission qualifiée par eux-mêmes d’« impossible » : la baisse du niveau d’oxygène dans la grotte et la crainte que les pluies diluviennes attendues ces jours-ci les inondent un peu plus avaient fini par faire craindre que laisser les adolescents à l’intérieur présentait plus de risques que tenter une extraction.

    Les dangers d’une telle opération n’étaient pourtant pas minces : les secouristes ont dû guider des garçons qui ne savaient pas nager et n’avaient aucune expérience de la plongée à travers plusieurs kilomètres de cavernes inondées, de sombres boyaux où il faut progresser à l’aveuglette et des passages étroits où l’on doit parfois ramper. Ils y sont arrivés : les cinq derniers rescapés ont émergé plus vite que prévu mardi soir des entrailles de la grotte de Tham Luang, près de la frontière birmane.
    Tranquillisants

    La décision de les extraire ainsi avait fait débat parmi les responsables thaïlandais et plusieurs experts étrangers qui les assistaient : selon le site d’information thaïlandais indépendant Khaosod, « les recommandations de l’équipe de plongeurs britanniques [qui avaient découvert le groupe d’adolescents la semaine dernière] ont pesé sur la décision de ramener les jeunes de cette façon osée ». Le site précise que « certains secouristes avaient peur qu’une telle opération signifie la mort pour les adolescents », vu la difficulté du terrain et des défis techniques.

    L’une des craintes était de voir certains des enfants paniquer au cours du voyage de cinq à six heures pour retrouver l’air libre. Le chef de la junte militaire au pouvoir en Thaïlande, le général Prayuth Chan-o-cha, a d’ailleurs révélé mardi que des tranquillisants ont été donnés aux garçons afin « de les empêcher d’angoisser ».

    « Nous avons réussi à faire ce que personne ne croyait que nous puissions faire », s’est félicité le responsable des opérations, Narongsak Osottanakorn. C’est une première mondiale, il y a de quoi être fier ! » Et d’ajouter : « J’espère que ces derniers dix-sept jours resteront dans les mémoires comme une leçon à tirer pour la poursuite du développement de notre pays. »
    « Un point pour les militaires »

    « Il faut avouer que les militaires ont marqué un point », a reconnu l’un des cadres de la dissidence intérieure thaïlandaise, Rangsiman Rome, qui bataille pour exiger que soient organisées au plus tôt des élections dans un royaume placé sous la botte d’une junte militaire depuis le coup d’Etat de mai 2014. « La réussite de cette mission doit être portée à leur crédit », a-t-il ajouté.

    Le roi Maha Vajiralongkorn, qui vit la plupart du temps en Allemagne et dont la parole est rare, est intervenu à plusieurs reprises pour s’inquiéter du sort des adolescents. Son fils, le prince héritier Dipangkorn, a écrit une lettre en allemand, souhaitant que l’opération de secours connaisse un heureux dénouement.

    L’affaire a connu un retentissement international. Donald Trump a écrit sur Twitter : « Tous libres, beau boulot ! » Et après la victoire de la France contre la Belgique en demi-finale du Mondial, mardi, le joueur Paul Pogba a dédié la victoire des Bleus aux « héros [thaïlandais] du jour », ajoutant : « Bravo, les garçons, vous êtes forts. »

    source
    Revenir en haut Aller en bas
    Jean Luc
    administrateur
    avatar


    MessageSujet: Re: Thaïlande: comment les plongeurs ont sauvé huit enfants    Mer 11 Juil - 14:59

    Tous sains et sauf tant mieux
    Revenir en haut Aller en bas
    Tiphaine

    avatar


    MessageSujet: Re: Thaïlande: comment les plongeurs ont sauvé huit enfants    Mar 17 Juil - 21:31

    bravo pour les sauveteurs
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Thaïlande: comment les plongeurs ont sauvé huit enfants    

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Thaïlande: comment les plongeurs ont sauvé huit enfants
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    ForumAmi2 :: espace actualités :: Faits divers (France et International)
    -
    Sauter vers: