ForumAmi2

Forum GRATUIT francophone de détente et de discussions amicales
 
AccueilS'enregistrerConnexion
ForumAmi

Bonjour, je m'appelle Cinfonie
Bienvenue sur mon forum



Inscris-toi et rejoins-nous
ForumAmi est un forum GRATUIT
francophone, laïque et apolitique de détente et de discussions amicales
Janvier 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Ephéméride du jour
- Sem.
ceci n'est pas une pub

1 clic = 1 animal sauvé
Statistiques
Nous avons 274 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est sargel2

Nos membres ont posté un total de 45451 messages dans 4710 sujets
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.



    Partagez | 
     

     L'Elysée décide de licencier Alexandre Benalla

    Aller en bas 
    AuteurMessage
    Jean Luc
    administrateur
    avatar


    MessageSujet: L'Elysée décide de licencier Alexandre Benalla   Ven 20 Juil - 22:04

    La présidence a pris la décision de licencier Alexandre Benalla, chargé de sécurité d'Emmanuel Macron filmé en train de frapper un manifestant le 1er mai, à la suite de "faits nouveaux".
    L'Elysée a engagé ce vendredi une "procédure de licenciement" à l'encontre d'Alexandre Benalla, selon des informations de l'AFP confirmées par BFMTV. Ce collaborateur d'Emmanuel Macron, chargé de la sécurité du Président, a été filmé en train de frapper un manifestant le 1er mai à Paris alors qu'il accompagnait les forces de l'ordre dans un but "d'observation" d'après le cabinet du chef de l'Etat.

    Selon un communiqué de l'Elysée, cette procédure de licenciement a été déclenchée à la suite de "faits nouveaux". La présidence déclare qu'il a été "porté à la connaissance de la Présidence de la République des faits nouveaux consécutifs d'une faute commise par Alexandre Benalla". Ces faits font l'objet d'une procédure judiciaire.

    Un document en cause
    Afin de pouvoir prouver son innocence à la suite de la diffusion d'une première vidéo dans laquelle il a été identifié par Le Monde, Alexandre Benalla est accusé d'avoir reçu un document appartenant à la préfecture de police de Paris auquel il n'était pas censé avoir accès.

    En conséquence, "conformément au courrier de sanction qui lui avait été notifié le 4 mai dernier", l'Elysée annonce avoir pris la décision de licencier Alexandre Benalla. Ce dernier avait été suspendu 15 jours sans salaire et rétrogradé à des missions de sécurité internes au palais de la présidence, un "dernier avertissement" selon le porte-parole de l'Elysée Bruno Roger-Petit.

    Revenir en haut Aller en bas
    Aube
     
     
    avatar


    MessageSujet: Re: L'Elysée décide de licencier Alexandre Benalla   Sam 21 Juil - 13:20

    C'est tout à fait normal qu'il soit licencié et j'espère que la justice ira au bout. Il se croyait un peu trop Monsieur "Propre", mais il était le contraire, on ne tabasse pas des gens juste pour le plaisir, ça , c'est de l'acharnement. S'il ne peut pas maîtriser ses nerfs, qu'il fasse autre chose comme métier.
    Revenir en haut Aller en bas
    Tiphaine

    avatar


    MessageSujet: Re: L'Elysée décide de licencier Alexandre Benalla   Dim 22 Juil - 22:07

    tout a fait normal
    qui soit licencié
    Revenir en haut Aller en bas
    Jean Luc
    administrateur
    avatar


    MessageSujet: Re: L'Elysée décide de licencier Alexandre Benalla   Jeu 27 Déc - 20:29

    Révélé par "La lettre du continent" du 12 décembre, un voyage d'Alexandre Benalla au Tchad début décembre, trois semaines avant celui d'Emmanuel Macron le week-end dernier, pose de nombreuses questions sur les activités de l'ex-chargé de mission qui a rencontré pendant deux heures le président tchadien Idriss Déby.

    M. Benalla a indiqué à l'AFP qu'il s'agissait d'un voyage d'affaires avec de "grands patrons du Moyen-Orient" et fait savoir qu'il s'agissait de relations datant d'avant 2012, avant de travailler pour M. Macron.

    Samedi, dès l'arrivée du chef de l’État au Tchad, l'Elysée démentait déjà aux journalistes tout lien avec le voyage de M. Benalla qui n'a averti l'Elysée de son déplacement qu'a posteriori.

    Mais ses agissements ont suffisamment inquiété le chef de l’État pour qu'il en parle avec son homologue tchadien dès son arrivée à l'aéroport de N'Djamena, comme l'a indiqué Le Monde. Pour signifier à Idriss Déby qu'Alexandre Benalla n'était pas un "émissaire" de l'Elysée, comme l'a souligné dès mercredi la présidence.

    Autre point embarrassant, selon Mediapart M. Benalla continue de voyager avec un passeport diplomatique émis le 24 mai, après sa mise à pied liée aux violences du 1er mai. Il avait pourtant affirmé aux sénateurs avoir laissé ce document dans son bureau de l'Elysée, devant la commission d'enquête du Sénat. Interrogée par l'AFP, la présidence n'a pas fourni d'explication jeudi.

    La commission d'enquête du Sénat "relèvera toute contradiction" entre les dernières informations "et les éléments recueillis sous serment pendant ces auditions", selon une source proche de cet organisme.

    Le ministère des Affaires étrangères a affirmé lui avoir réclamé en juillet la restitution de deux passeports diplomatiques, ajoutant examiner "les suites à donner, y compris judiciaires".

    L'Élysée craint qu'Alexandre Benalla ait noué des relations d'affaires lorsqu'il travaillait encore au Palais, ce qui éclabousserait le chef de l’État. Prenant les devants, l'entourage d'Emmanuel Macron a décidé de lancer une enquête.

    Aussi, le directeur de cabinet du président, Patrick Strzoda, lui a-t-il adressé un courrier ce week-end dans lequel il lui réclame de faire toute la lumière sur "d'éventuelles missions personnelles et privées" menées "comme consultant alors que vous étiez en fonction à l'Elysée".

    M. Strzoda souligne que l'Elysée ne pourrait "laisser sans réaction l'existence de relations d'affaires en France ou à l'étranger avec des intérêts privés, tout à fait incompatibles" avec ses fonctions à l'Elysée.D'éventuelles activités "que vous n'avez jamais révélées avant votre prise de fonctions ou qui auraient été nouées ou qui se seraient perpétuées alors que vous étiez en fonctions", insiste-t-il.

    M. Strzoda lui demande de lui fournir "toutes informations pertinentes à ce sujet ainsi que sur les rémunérations que vous auriez reçues directement ou par personnes interposées au titre de ces missions". Et il l'avertit que son courrier est transmis au procureur de la République de Paris.

    source
    Revenir en haut Aller en bas
    Aube
     
     
    avatar


    MessageSujet: Re: L'Elysée décide de licencier Alexandre Benalla   Sam 29 Déc - 13:40

    Pas très claire, cette histoire !
    Revenir en haut Aller en bas
    Minouchette

    avatar


    MessageSujet: Re: L'Elysée décide de licencier Alexandre Benalla   Dim 30 Déc - 9:40

    Dans ces affaires, rien n'est vraiment clair!
    ce matin il disait qu'il allait rendre les passeports, et qu'il s'en était bien servi, mais pour son confort uniquement!!!!!!


    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: L'Elysée décide de licencier Alexandre Benalla   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    L'Elysée décide de licencier Alexandre Benalla
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    ForumAmi2 :: espace actualités :: Actualités :: , France
    -
    Sauter vers: