ForumAmi

Bonjour, je m'appelle Cinfonie
Bienvenue sur mon forum



Inscris-toi et rejoins-nous
ForumAmi est un forum GRATUIT
francophone, laïque et apolitique de détente et de discussions amicales
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Ephéméride du jour
- Sem.
ceci n'est pas une pub

1 clic = 1 animal sauvé
Statistiques
Nous avons 272 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est oldman

Nos membres ont posté un total de 44920 messages dans 4653 sujets

Démission de Nicolas Hulot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Démission de Nicolas Hulot

Message par Jean Luc le Ven 31 Aoû - 21:33


Faute d’avancées environnementales suffisantes à ses yeux, l’imprévisible Nicolas Hulot quitte son poste de ministre de la Transition écologique après un peu plus d’un an. Une annonce surprise, faite ce mardi 28 août, au détour d’une interview dans la matinale de France Inter. Son départ soudain porte un coup à l’exécutif, désormais en chasse d’un remplaçant.





« Je prends la décision de quitter le gouvernement », a déclaré Nicolas Hulot en direct sur France Inter, ce lundi matin, se sentant « tout seul à la manœuvre » sur les enjeux
environnementaux au sein du gouvernement. « Nous faisons des petits pas, et la France en fait beaucoup plus que d’autres pays, mais est-ce que les petits pas suffisent… la réponse, elle est non », a-t-il considéré, prenant de court ses intervieweurs et avec eux toute la classe politique.

Alors qu’Emmanuel Macron est en déplacement à l’étranger jusqu’à jeudi, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé qu’il lui ferait « dans les jours qui viennent » des propositions sur un remaniement. Qui pour remplacer l’un des ministres les plus populaires ? Quelques noms circulaient mardi : son secrétaire d’État Sébastien Lecornu, le président de l’Assemblée nationale François de Rugy, le patron du WWF France Pascal Canfin.

Il n’avait prévenu ni le Président ni le Premier ministre
Si le calendrier de l’annonce de Nicolas Hulot a surpris car beaucoup pensaient qu’il attendrait les arbitrages sur la future feuille de route énergétique avant de trancher, son départ semblait inévitable. Pratiquement dès sa nomination, des écologistes doutaient de sa marge de manœuvre et craignaient que celui qui avait dit non à tous les prédécesseurs d’Emmanuel Macron ne soit qu’une « caution verte » du gouvernement.

« Je me surprends tous les jours à me résigner, à m’accommoder de petits pas », a noté l’ex-présentateur d'« Ushuaïa Nature », espérant que sa démission provoquerait un « sursaut ».

Nicolas Hulot n’avait prévenu ni le Président ni le Premier ministre, par crainte qu’ils ne le dissuadent « une fois encore » de partir. Selon des propos publiés ce mardi, il avait confié début août à Libération ses envies de démission. Mais « partir pendant l’affaire Benalla, c’est inaudible », disait-il.



source
avatar
Jean Luc
administrateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Nicolas Hulot

Message par Aube le Sam 1 Sep - 20:05

S'il n'est qu'un pion uniquement pour faire "bien", il a raison....
avatar
Aube
 
 


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum