ForumAmi2

Forum GRATUIT francophone de détente et de discussions amicales
 
AccueilS'enregistrerConnexion
ForumAmi

Bonjour, je m'appelle Cinfonie
Bienvenue sur mon forum



Inscris-toi et rejoins-nous
ForumAmi est un forum GRATUIT
francophone, laïque et apolitique de détente et de discussions amicales
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Ephéméride du jour
- Sem.
ceci n'est pas une pub

1 clic = 1 animal sauvé
Statistiques
Nous avons 272 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est oldman

Nos membres ont posté un total de 45081 messages dans 4679 sujets
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.



    Partagez | 
     

     "Gilets jaunes": tensions persistantes à Paris

    Aller en bas 
    Aller à la page : 1, 2  Suivant
    AuteurMessage
    Jean Luc
    administrateur
    avatar


    MessageSujet: "Gilets jaunes": tensions persistantes à Paris    Sam 1 Déc - 20:59

    La situation restait tendue en fin de journée samedi à Paris après une mobilisation des "gilets jaunes" qui a donné lieu à une explosion de violences dans plusieurs quartiers de la capitale, théâtre de nombreuses dégradations et de scènes de chaos.

    Un calme précaire était revenu en début de soirée place de l'Etoile, point de départ de violentes échauffourées qui se sont étendues au fil de la journée dans la capitale, faisant 95 blessés, dont 14 parmi les forces de l'ordre selon le dernier bilan officiel. Vers 19H20, les forces de l'ordre avaient procédé à 263 interpellations.

    "Mon parquet veillera à engager des poursuites (...) contre tous les auteurs des faits de violences et de dégradations constatées qui seront identifiés, et à ne pas laisser impunies les exactions inacceptables", a réagi le procureur de Paris Rémy Heitz, précisant que 200 personnes étaient en garde à vue à 19H00.

    Véhicules et restaurants incendiés, magasins saccagés et pillés, forces de l'ordre et de secours prises à partie: du quartier de l'Opéra à la prestigieuse avenue Foch en passant par la rue de Rivoli, les scènes de guérilla urbaine se sont répétées dans plusieurs quartiers huppés de la capitale, éclipsant le message porté ailleurs en France par des dizaines de milliers de "gilets jaunes".

    "Je suis solidaire avec les +gilets jaunes+, mais j'ai envie de pleurer face à toute cette violence, ce gâchis", résumait Fanny, une infirmière de 47 ans, devant un conteneur à verre incendié boulevard Haussmann. "Ça sent la Révolution".

    Le Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur a dénoncé les agissements de "groupes extrémistes extrêmement violents" et difficiles à freiner.

    "On est en train de régler (la situation) méthodiquement. Ca peut donner l'impression que ça prend du temps et ça prend du temps parce que ces groupes sont dispersés, sont équipés", a déclaré Laurent Nunez sur BFMTV. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner doit s'exprimer à 20H sur TF1.

    Une arme de type fusil d'assaut a été dérobée dans un véhicule de police dans le secteur de l'Etoile, a indiqué une source proche du dossier, sans préciser si l'arme était ou non chargée.

    - Indignation -

    Dans plusieurs quartiers au coeur de la capitale, des personnes cagoulées ont pris à partie des pompiers venus éteindre poubelles et véhicules incendiées, arrachant des vélos en libre-service et érigeant des barricades de fortune, ont constaté des journalistes de l'AFP.

    Rue de Rivoli, une grille du Jardin des Tuileries descellée par des manifestants est tombée sur l'un d'eux, le blessant gravement. L'homme a été conduit à l'hôpital.

    En fin de journée, la situation restait tendue et confuse dans plusieurs quartiers et des manifestants semblaient se diriger vers Bastille. Une vingtaine de stations de métro restaient fermées en raison des violences, a indiqué la RATP.

    "C'est la guerre", lâchait en pleurs Sélim, un salarié d'une galerie d'art pris dans les échauffourées.

    Le syndicat de police Alliance a dénoncé des "scènes d'insurrection" tandis qu'Unité SGP Police refusait que les policiers soient les "bouc-émissaires de l'autisme du gouvernement".

    Place de l'Opéra, les camions de pompiers se succédaient sous le regard inquiet des touristes. "What is going on (que se passe-t-il?)", demandait paniquée une touriste.

    "J'éprouve une profonde indignation et une grande tristesse face à ces violences au cœur de Paris. Elles sont inacceptables", a déclaré la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo sur Twitter.

    - "De pire en pire" -

    "Ca fait quinze jours qu'on essaye de se faire entendre et y a rien qui bouge. Il va falloir à un moment que Macron nous entende sinon ça va être de pire en pire", a déclaré Gaetan Kerr, 52 ans, agriculteur venu de l'Yonne, non loin des Champs-Elysées

    C'est dans ce quartier, sur le rond-point de l'Étoile, que les premiers heurts de la journée ont éclaté vers 8H45 quand des manifestants ont tenté de forcer un barrage. Les forces de l'ordre ont alors répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes.

    Les échauffourées se sont d'abord concentrées autour de l'Arc de Triomphe et notamment près de la flamme du soldat inconnu où des manifestants ont entonné une Marseillaise. Plus tard dans la journée, des "gilets jaunes" se sont introduits sur le toit du monument pour brandir un drapeau français.

    "Au risque de paraître vieux jeu, je veux dire à quel point j’ai été choqué par la mise en cause de symboles qui sont des symboles de la France", a réagi dans la matinée le Premier ministre Edouard Philippe.





    source
    Revenir en haut Aller en bas
    Minouchette

    avatar


    MessageSujet: Re: "Gilets jaunes": tensions persistantes à Paris    Dim 2 Déc - 9:17

    Triste tout en étant solidaire des Gilets Jaunes!
    BFM n'a montré que les photos des endroits de guerilla, mais les barrage sur le terrain avec les GJ en général se passent bien, ce ne sont pas des casseurs, ni des racailles! comme pourrait le laisser supposer certains journalistes, qui omettent de dire "lors des manifestations des GJ, les casseurs habituels se sont infiltrés, car rien n'était prévu pour les arrêter"
    Je ne comprends pas, Castaner avait annoncé en gros 6000 forces de l'ordre qui devaient contrôler les identités et les sacs, mais il semblerait que ces forces de l'ordre aient été dépassées par les événements les racailles connaissant toutes les combines, c'est leur seul travail, venir sur les manif, casser, incendier, voler, et surtout se "faire du Flic"! mais qu'attendent les gouvernements pour mettre tout ce beau monde au frais avec des peines très dissuasives? en plus se sont des criminels, ayant mis le feu à la banque au dessus de laquelle il y avait des logements! ils ont saccager l'Arc de Triomphe, protégé un peu par les GJ heureusement, mais ces "pourritures" n'ont aucun respect de rien, ni de personne!


    Revenir en haut Aller en bas
    Jean Luc
    administrateur
    avatar


    MessageSujet: Re: "Gilets jaunes": tensions persistantes à Paris    Lun 3 Déc - 20:49

    L'exécutif a engagé lundi une course contre la montre pour tenter d'apaiser la crise sociale et politique des "gilets jaunes", avec un "geste" en préparation afin d'éviter la répétition de violences de plus en plus graves qu'elle a déchaînées.

    Le Premier ministre Edouard Philippe va rapidement annoncer des "mesures" afin de permettre "le déroulement serein" de la concertation de trois mois voulue par l'exécutif, a fait savoir son entourage lundi matin. Mercredi à l'Assemblée et jeudi au Sénat, un débat se tiendra avec tous les partis, a-t-on indiqué à Matignon, où se sont succédé en consultation les chefs des principaux partis politiques.

    Le chef du gouvernement va "annoncer un geste d'ouverture fort dans les prochains jours", a assuré le président du parti Agir et ministre de la Culture Franck Riester, à sa sortie de Matignon. La pression monte dans l'opposition et dans une partie de la majorité pour un moratoire sur la hausse des taxes sur les carburants prévue le 1er janvier, détonateur de la crise qui dure depuis plus de trois semaines.

    L'Arc de Triomphe tagué et saccagé, des grilles du jardin des Tuileries arrachées, des véhicules incendiés, des magasins pillés... Les violences du week-end à Paris ont donné lieu au chiffre record de 363 gardés à vue, selon le parquet de Paris. Parmi eux, 139 suspects ont été présentés à ce stade à la justice et 111 ont vu leur garde à vue prolongée.

    - déjeuner Macron-CRS -

    En signe de soutien aux forces de l'ordre, le président Emmanuel Macron a déjeuné avec des CRS et policiers dans une caserne parisienne lundi midi. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, auditionné lundi soir à l'Assemblée et mardi au Sénat sur les violences du week-end, recevra les syndicats de police mardi, a fait savoir Beauvau.

    source
    Revenir en haut Aller en bas
    Fifititi

    avatar


    MessageSujet: Re: "Gilets jaunes": tensions persistantes à Paris    Lun 3 Déc - 20:54

    Nous sommes au bord de la guerre civile.
    Revenir en haut Aller en bas
    Jean Luc
    administrateur
    avatar


    MessageSujet: Re: "Gilets jaunes": tensions persistantes à Paris    Mar 4 Déc - 20:53

    Edouard Philippe annonce des mesures

    Le gouvernement, confronté à la colère des gilets jaunes, a choisi de lâcher du lest. Edouard Philippe, en première ligne dans cette crise, a annoncé un moratoire sur la hausse des taxes qui devait être appliquée sur les carburants en janvier. Il a annoncé également le report du renforcement du contrôle technique et l'annulation des hausses des tarifs du gaz et de l'électricité.
    Ce moratoire sera-t-il suffisant pour calmer la révolte des gilets jaunes ? Les réactions affluent et semblent ne pas aller dans ce sens. "Ce n'est pas avec ça qu'on va faire rentrer les gens chez eux", a prévenu Christophe Chalençon, l'un des porte-parole du mouvement, sur BFMTV.
    Le collectif de porte-parole qui s'est constitué ce week-end ne sera pas reçu par le Premier ministre. Matignon a justifié cette décision par le manque de participants qui ont accepté de venir au rendez-vous.
    Revenir en haut Aller en bas
    Fifititi

    avatar


    MessageSujet: Re: "Gilets jaunes": tensions persistantes à Paris    Mar 4 Déc - 20:59

    Il se fout de nous Philippe 1er.
    Revenir en haut Aller en bas
    Minouchette

    avatar


    MessageSujet: Re: "Gilets jaunes": tensions persistantes à Paris    Mer 5 Déc - 8:12

    Tout à fait! en gros report dans 3 mois des augmentations! rien pour les retraités, rien pour le reste!
    j'espère par contre qu'ils n'iront pas dans le piège tendu à Paris


    Revenir en haut Aller en bas
    Tiphaine

    avatar


    MessageSujet: Re: "Gilets jaunes": tensions persistantes à Paris    Mer 5 Déc - 21:01

    les casseurs ils sont penible
    les gilet jaune je les soutiens
    Revenir en haut Aller en bas
    Aube
     
     
    avatar


    MessageSujet: Re: "Gilets jaunes": tensions persistantes à Paris    Jeu 6 Déc - 17:46

    Qu'ils restent en province, ils vont se faire tabasser à Paris, à cause des casseurs.

    Je les soutiens aussi, trop d'inégalités, d'injustice sociale.
    Revenir en haut Aller en bas
    Minouchette

    avatar


    MessageSujet: Re: "Gilets jaunes": tensions persistantes à Paris    Jeu 6 Déc - 18:12

    Aube a écrit:
    Qu'ils restent en province, ils vont se faire tabasser à Paris, à cause des casseurs.

    Je les soutiens aussi, trop d'inégalités, d'injustice sociale.

    Bien d'accord avec vous!


    Revenir en haut Aller en bas
    Jean Luc
    administrateur
    avatar


    MessageSujet: Re: "Gilets jaunes": tensions persistantes à Paris    Ven 7 Déc - 20:36

    Que se passera-t-il ce samedi 8 décembre à Paris et dans toute la France ? Les questions sont nombreuses à la veille d'une nouvelle journée de mobilisation des gilets jaunes ce samedi 8 décembre. Cette journée fait craindre aux autorités de nouveaux actes de violences, notamment à Paris. Près de 90 000 représentants des forces de l'ordre seront mobilisés dans tout l'Hexagone où de nombreux événements ont été annulés ou reportés. A Bordeaux, Nantes, Toulouse mais aussi Lyon, des manifestations sont prévues alors que les blocages de routes ou de ronds-points devraient se poursuivre dans les zones plus rurales. Dans certains départements, des arrêtés ont été pris pour empêcher les rassemblements sur la voie publique comme dans le Pas-de-Calais. A Paris, les moyens policiers seront renforcés avec la présence d'engins blindés de la gendarmerie nationale.
    Revenir en haut Aller en bas
    Minouchette

    avatar


    MessageSujet: Re: "Gilets jaunes": tensions persistantes à Paris    Sam 8 Déc - 7:59

    Il ne faut surtout pas que ceux de provinces viennent sur Paris!


    Revenir en haut Aller en bas
    Jean Luc
    administrateur
    avatar


    MessageSujet: Re: "Gilets jaunes": tensions persistantes à Paris    Sam 8 Déc - 20:43

    Alors que la manifestation du samedi 8 décembre à Paris se termine, le Premier ministre fait état de 974 gardés à vue

    Lors d'un point d'étape à 19h30, Christophe Castaner a annoncé que 1 385 personnes avaient été interpellées samedi dans toute la France, et 974 placées en garde à vue. En tout, 125 000 gilets jaunes se sont mobilisés dans toute la France. "À l'heure où je vous parle, la situation est maîtrisée", a assuré le ministre de l'Intérieur. Sur tout le territoire français, 118 blessés sont à déplorer, pour 17 du côté des forces de l'ordre.
    A Paris, depuis le début des manifestations du samedi 8 décembre,plusieurs véhicules ont été incendiés, des magasins ont été vandalisés et pillés. Du mobilier urbain a été fortement endommagé. En tout, 10 000 manifestants ont été recensés à Paris. Le dernier bilan fait état d'une soixantaine de blessés dans la Capitale, dont trois parmi les forces de l'ordre.
    Emmanuel Macron devrait s'exprimer lundi soir. Le chef de l'Etat, dont la popularité est en chute libre selon les derniers sondages, souhaiterait ne pas prendre le risque d'attiser davantage la colère des gilets jaunes avant la manifestation à Paris.
    Revenir en haut Aller en bas
    Aube
     
     
    avatar


    MessageSujet: Re: "Gilets jaunes": tensions persistantes à Paris    Dim 9 Déc - 17:11

    Les gilets jaunes sont préparés pour un "samedi V " il faudra qu'il annonce des idées pour essayer de régler les problèmes du pouvoir d'achat.
    Revenir en haut Aller en bas
    Jean Luc
    administrateur
    avatar


    MessageSujet: Re: "Gilets jaunes": tensions persistantes à Paris    Dim 9 Déc - 20:32

    on verra demain soir 20h
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: "Gilets jaunes": tensions persistantes à Paris    

    Revenir en haut Aller en bas
     
    "Gilets jaunes": tensions persistantes à Paris
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    ForumAmi2 :: espace actualités :: Faits divers (France et International)
    -
    Sauter vers: